Le consommateur préfère les soldes d'été à ceux d'hiver

Les consommateurs préfèrent les soldes d'été à ceux d'hiver, mais des différences importantes existent selon le type d'achat et le profil socio-démographique de l'acheteur, indique une étude publiée mercredi par le CRIOC, à l'approche du mois de juillet.

(belga) Les soldes d'été attirent un consommateur sur deux (48%), pour un sur trois pour les soldes d'hiver (33%), constate le Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs (CRIOC). Les soldes estivaux sont particulièrement prisés par les femmes appartenant aux groupes sociaux supérieurs, célibataires et âgées de moins de 65 ans (81%). Au contraire, les hommes de plus de 65 ans habitant les villes moyenne sont les moins intéressés.

Les soldes d'hiver attirent plutôt les mères de famille de moins de 65 ans (50%), mais sont plutôt délaissés par les consommateurs de plus de 65 ans habitant les villes.En règle général, les consommateurs les plus sensibles aux soldes sont les femmes, d'âge moyen (18-64 ans), mères de famille ou célibataires appartenant plutôt aux groupes sociaux moyens ou supérieurs, indique le CRIOC.

Les hommes, et en particulier les plus de 65 ans habitant en ville, y sont très peu sensibles.Durant les soldes d'été et d'hiver, la majorité des achats concernent les vêtements et les chaussures.Le matériel sportif est plus souvent acheté durant les soldes d'hiver et l'on constate également que les achats de chaussures d'hommes et d'enfants sont plus nombreux en hiver.

Les achats de matériel sportif sont plus souvent le fait de personnes appartenant aux groupes sociaux inférieurs, selon le CRIOC. En moyenne, le nombre de produits achetés durant les soldes d'hiver est supérieur à celui des soldes d'été, indique également l'étude du CRIOC.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés