Le groupe KBC renonce à la promotion immobilière

©Photo News

La nouvelle circulait depuis quelque temps dans les milieux professionnels : le groupe KBC va progressivement réduire ses activités dans la promotion immobilière. L'information a, cette fois, été confirmée par le groupe bancaire flamand.

Bruxelles (L'Echo) - On ne sait pas encore comment ce démantèlement va intervenir. La décision, toute récente, s'inscrit dans le cadre du plan stratégique de KBC, approuvé par la Commission européenne. La promotion immobilière est une activité hautement risquée qui exige énormément de capitaux propres.

KBC refuse de communiquer des chiffres précis. Mais on sait que, début 2008, il avait une douzaine de gros projets en cours de rélisation ou dans ses cartons, pour un montant total de 71 millions EUR en fonds propres engagés. Le dernier projet, des logements à Tielt (Flandre occidentale), a été annoncé fin 2008.

Ces dernières années, le groupe bancaire flamand a été développeur ou codéveloppeur de plusieurs grands projets immobiliers, comme les Palais de justice d'Anvers et de Gand, le siège de KBC Assurances à Leuven et la transformation de son ancien siège, dans la cité louvaniste, en un ensemble de logements. KBC est aussi partie prenante dans les tours de logement du Westkaai, dans les docks d'Anvers.

Jean Blavier

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés