Le monde des affaires investit dans le mauve et blanc

2.000 actions d'une valeur nominale de 5.000 euros ont été émises pour le passage en société anonyme du Royal Sporting Club d’Anderlecht. Dans le capital, on retrouve outre les Vanden Stock, Etienne Davignon, Pascal Minne, Alexandre Van Damme,...

Bruxelles (L'Echo) - Alors qu’il file vers un 30e titre national, le Royal Sporting Club d’Anderlecht, le plus grand club de foot du pays, vient de passer du statut d’asbl en celui de société anonyme. Objectif: rendre sa gestion financière plus transparente afin d’attirer de nouveaux investisseurs dans le cadre de la modernisation du club (stade, centre de formation, etc.)  2.000 actions d’une valeur de 5.000 euros chacune ont été émises, soit un capital de 10 millions.
   
Petite surprise: la famille Vanden Stock stricto sensu, aux commandes du club depuis près de 40 ans, ne possède pas la moitié des parts. Elle en détient 40,4%. Le président Roger Vanden Stock  a injecté 2.040.000 millions d’euros. Ses filles Julie et Claire  ont quant à elles investi l’une et l’autre un million d’euros.

Cousin de Roger Vanden Stock, Philippe Collin, secrétaire général des mauves, entouré de différents partenaires (les sociétés Coboco et Rocoluc), détient quant à lui 19,60% des parts, soit 1.960.000 d’euros. Si bien que le «clan Vanden Stock»au sens large reste largement aux commandes avec 60% des parts. 

Autre légère surprise: la faible implication d’Alexandre Van Damme, un des (très) discrets actionnaires familiaux d’AB Inbev. Il n’a investi «que»250.000 euros, ce qui lui donne une participation de 2,5%. Vu l’ampleur estimée de son patrimoine, plus d’un observateur le voyait  investir davantage dans le club de son coeur...

Administrateur du Sporting depuis de nombreuses années, Etienne Davignon a lui aussi mis la main au portefeuille. Avec son fils Vincent et son neveu Olivier, le vicomte possède 7,5% du capital.

Participation identique pour la famille  du notaire bruxellois Mourlon Beernaert, lequel est un intime du couple Vanden Stock.

Autre proche du président, Emmanuel van Innis (membre du comité exécutif de GDF Suez) a quant à lui mis 250.000 euros dans le RSCA.

Enfin, pour terminer ce tour de table «très business» citons encore Michaël Verschueren (fils de l’ancien manager Michel Verschueren) et Pascal Minne, associé chez Petercam et fan des mauves et blancs depuis sa plus tendre enfance puisqu’il y a joué gamin.

Le conseil d’administration compte quant à lui 9 membres: Roger et Julie Vanden Stock, Philippe Collin, Etienne et Oliver Davignon, Pascal Minne, Michaël Verschueren, Emmanuel van Innis et Herman Van Holsbeeck, le manager général du club et seul membre non actionnaire. A noter enfin que le CA ne compte aucun administrateur indépendant.

J-F.S.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés