Le prix de l'immobilier bruxellois en hausse

Le marché résidentiel forme la majeure partie du parc immobilier de la Région de Bruxelles-Capitale. L'étude passe donc au crible les maisons unifamiliales, les appartements et les maisons de rapport. Pour les premières, les prix ont augmenté de 5 pc en vente de gré à gré et de 8 pc en vente publique.

(belga) Les prix de l'immobilier bruxellois ont une nouvelle fois augmenté en 2006 mais de manière moins prononcée qu'en 2005, selon Marc Dekeuleneer, président de la Commission du marché immobilier de l'UGEB (Société Royale de Géomètres-Experts) qui vient de publier une étude sur l'évolution des prix du marché résidentiel à Bruxelles évoquée par plusieurs journaux mardi.

C'est le sud d'Ixelles qui a enregistré les prix les plus fous, suivi par Woluwe-Saint-Pierre, Uccle, le quartier européen, Watermael-Boitsfort et Auderghem, rapporte La Libre Belgique.

Pour les appartements, on note une hausse de 6 pc en gré à gré et de près de 10 pc en vente publique.

Enfin, les maisons de commerce et de rapport ont enregistré la hausse la plus forte: 10 pc en gré à gré et 9 pc en vente publique.

L'UGEB conclut en outre que les vendeurs semblent en vouloir toujours plus: "sur quelque 700 biens vendus en vente publique, 80 ont été retirés par des vendeurs trop rêveurs. L'année dernière il y a eu une cinquantaine de retraits, quasiment aucun en 2004," a indiqué Marc Dekeuleneer

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect