Publicité
Publicité

Le revenu des Belges a augmenté de 4,35% en 2007

Villa à Sint Martens Latem

Sint-Martens-Latem et Saint-Josse restent respectivement les communes les plus riches et les plus pauvres du pays, selon les statistiques sur l'exercice fiscal 2008, publiées par le SPF Economie.

Bruxelles (L'Echo) - L'analyse des déclarations fiscales 2008 (revenus 2007) par le SPF Economie indique que le revenu net imposable des Belges a augmenté de 4,35%. Le revenu moyen par habitant n'a, lui, augmenté que de 3,65%. La hausse est plus forte en Flandre (3,83%) qu'en Wallonie (3,47%) et à Bruxelles (3,22%).


Une commune liégeoise (Neupré, 18.611 euros/hab) fait son apparition dans le top 20 des communes les plus riches. Elle est désormais la deuxième de Wallonie, devançant les brabançonnes Chaumont-Gistoux, Rixensart et La Hulpe.

A l'autre bout du classement, on retrouve Saint-Josse avec 8.100 euros par habitant.  Saint-Josse et Molenbeek (9.496 euros), ce sont les deux seules communes du pays où le revenu moyen est inférieur à 10.000 euros.

Farciennes (10.226) reste l'entité la plus pauvre de Wallonie. Elle n'est plus suivie par Colfontaine (3e) mais par Dison, près de Verviers. Les communes les plus pauvres de Flandre sont Messine (11.519) et Vleteren, deux localités situées dans l'arrondissement de Ypres, là où réside le Premier ministre Yves Leterme.

Quant à la répartition provinciale, elle place en tête le Brabant flamand et le Brabant wallon. Et en queue, la région de Bruxelles-capitale.


C.D.C.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés