Publicité

Le roi pas au Congo: "donner un message juste" (De Gucht)

Le ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht (VLD) a réagi fermement à la suite de la critique du sp.a concernant une éventuelle visite du roi au Congo. Il partage toutefois l'analyse selon laquelle les élections au Congo ont été un point de départ dans le processus démocratique et qu'elles doivent être suivies d'effets.

(belga) Samedi, dans le quotidien De Standaard, le président du sp.a Johan Vande Lanotte et le député Dirk Van der Maelen font part de leur opposition à une visite du roi Albert II au Congo. Ils estiment qu'une telle visite est trop prématurée. "Il n'y a pas d'accord de gouvernement au Congo et nous n'avons pas de garanties concernant la gestion des ressources naturelles du pays", disent-ils. M. De Gucht partage leur analyse sur les élections comme point de départ. "Il doit y avoir maintenant une bonne gouvernance, un gouvernement démocratique qui doit voir quelles mesures doivent être prises dans le secteur mineur et en rapport avec les droits de l'homme", précise M. De Gucht. "La question est de savoir comment arriver à cela", explique le ministre. "Doit-on sans cesse critiquer comme M. Van der Maele ou aller sur place comme moi? ". Pour le ministre, "si on va sur place, il faut donner un message juste". M. De Gucht est convaincu du grand impact qu'aurait d'une visite royale dans ll'ancienne colonie.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés