Publicité

Les Belges divisés sur le recours à l'énergie nucléaire

Quarante-six pour cent des Belges sont partagés sur le recours à l'énergie nucléaire civile, alors que 32% y sont opposés, et 22% favorables, révéle lundi une large étude menée pour le compte de la Commission européenne.

(belga) A l'échelle européenne, 37% des sondés sont opposés à l'atome civil, contre 20 qui y sont favorables et 36 qui sont partagés, selon cette même étude.

Celle-ci intervient deux jours avant la présentation par la Commission européenne d'un vaste plan pour redéfinir la stratégie énergétique de l'Union européenne, dans la perspective d'une diminution des ressources fossiles et d'accroissement des changements climatiques.

Le sondage sur l'énergie nucléaire mené chez nous intervient quelques semaines après qu'un groupe d'experts belges réunis au sein de la commission énergie 2030 se soit prononcé pour une révision de la loi belge programment la sortie progressive du nucléaire d'ici 2015.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés