Les flottes de véhicule d'entreprise vont croître d'ici 2010 (CVO)

Selon le baromètre du CVO, le respect de l'environnement est un des critères de sélection des décideurs pour l'achat des véhicules d'entreprise.

(BELGA) D'ici 2010, les grandes entreprises (de 100 à 499 employés et de + 500) pensent encore augmenter leur flotte de véhicules d'entreprise. Le premier critère d'achat des décideurs en matière de véhicules est le prix d'achat du véhicule après remise (16 pc) suivi par la longévité du véhicule (15 pc) et le type de carburant (10 pc), apprend-on dans le baromètre européen 2007 du Corporate véhicle observatory (CVO), présenté à l'occasion du lancement officiel du CVO en Belgique.

Selon le baromètre du CVO, le respect de l'environnement est un des critères de sélection des décideurs pour l'achat des véhicules d'entreprise. Quatorze pc des responsables prennent ce critère en compte mais seuls 3 pc des entreprises en font un critère prépondérant. Les freins pour l'achat de véhicules respectueux de l'environnement sont avant tout financiers: 87 pc des entreprises veulent un prix attractif, une aide de l'Etat (84 pc), une plus grande autonomie des véhicules propres (73 pc) ou encore une sécurité accrue.

Seules 4 flottes de véhicules belges sur 10 comptent au moins un véhicule favorable à l'environnement. Les entreprises souhaitent toutefois augmenter cette proportion.

Concernant le mode d'achat des véhicules de société, les petites entreprises belges favorisent l'achat en propre (42 pc pour les entreprises de moins de 10 employés/ 44 pc pour les entreprises de 10 à 99 employés) ou le crédit (36 pc contre 26 pc). Les entreprises de 100 à 499 salariés ou de plus de 500 salariés optent en majorité pour des leasing opérationnels (52 pc et 55 pc).

Le CVO a été créé en 2002 en France par Arval. Cet observatoire a pour but d'analyser les tendances du marché du véhicule d'entreprise en Belgique et en Europe.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés