Liège: autopsies terminées, nouvelle audition du suspect

Les autopsies des corps des deux fillettes retrouvées mortes à Liège mercredi sont terminées et le principal suspect dans l'affaire va être de nouveau entendu par la justice jeudi, a indiqué le procureur du roi de cette ville de l'est de la Belgique, Anne Bourguignont (photo).

(belga) Mme Bourguignont s'est cependant refusé à livrer les résultats des autopsies, invoquant la confidentialité de l'enquête et les égards dus aux parents des victimes.

Selon deux quotidiens belges, Le Soir et la Dernière Heure, l'une des fillettes a été retrouvée avec les vêtements baissés et elle portait des traces de coups, ce qui pourrait indiquer qu'elle a subi des sévices sexuels. Mais Mme Bourguignont s'est refusée à confirmer ou infirmer ces informations.

Stacy Lemmens, 7 ans, et Nathalie Mahy, 10 ans, ont été retrouvées mercredi, après 18 jours de fouilles intensives, dans un collecteur d'eaux usées en bordure des voies ferrées, dans le quartier populaire de Saint-Léonard où elles avaient disparu lors d'une braderie dans la nuit du 9 au 10 juin.

Anne Bourguignont a par ailleurs indiqué que Abdellah Ait Oud, le principal suspect dans l'affaire, placé en détention provisoire, allait être entendu de nouveau par la justice dans la journée.

Selon la Dernière Heure et un autre quotidien, La Libre Belgique, il portait des traces de griffures lorsqu'il s'est rendu à la police le 13 juin, alors qu'il était recherché depuis trois jours. Or l'endroit où ont été retrouvées les cadavres des fillettes était difficilement accessible car jonché de ronces.

Là encore, le parquet s'est refusé à confirmer ou infirmer l'information.

Abdellah Ait Oud, un Marocain âgé de 38 ans, a été inculpé pour enlèvement et séquestration mais il a toujours nié les faits lors de plusieurs interrogatoires.

Son appartement a été perquisitionné et des traces de sang et de sperme prélevées pour vérifier l'éventuelle présence d'ADN des fillettes, mais les résultats des examens n'ont rien révélé jusqu'à présent.

Photo: Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés