Publicité
Publicité

Procès KB Lux: l'accusation ne lâche rien

Pour le ministère public, quelques petites anicroches juridiques ne sauraient dispenser les banquiers inculpés de s'expliquer devant la justice. Les substituts Eric de Formanoir et Jean-Michel Verelst (photo ci-contre) appellent le juge Hendrickx à poursuivre l'examen au fond du dossier KB Lux.