'Quelle est la raison d'être de la Belgique?'

Pour le politologue Pierre Vercauteren (Mons), les marges de manœuvre des partis sont étroites. 'Dans un contexte fort balisé comme celui-ci, c’est peut-être davantage sur la capacité de convaincre qu’un parti sera plus capable qu’un autre de gérer cette situation', estime-t-il.