Publicité
Publicité

'Quelle est la raison d'être de la Belgique?'

Pour le politologue Pierre Vercauteren (Mons), les marges de manœuvre des partis sont étroites. 'Dans un contexte fort balisé comme celui-ci, c’est peut-être davantage sur la capacité de convaincre qu’un parti sera plus capable qu’un autre de gérer cette situation', estime-t-il.