Publicité
Publicité

Quelle politique belge pour le Congo?

Après les dernières déclarations du ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht (Open Vld), et le rappel par Kinshasa de son ambassadeur à Bruxelles et de son consul à Anvers, des critiques ont été émises par les partis francophones à l'égard de l'attitude du ministre. Interrogé lundi matin sur Bel-RTL, le premier ministre Yves Leterme (CD&V) a annoncé son intention de procéder à ce qu'il a appelé une "mise à plat" de la politique belge envers la République démocratique du Congo (RDC).