Régime strict pour l'administration wallonne

L'avenir de la fonction publique régionale, forte de 9.000 agents, sera inscrit en majuscules à l'ordre du jour du conclave budgétaire des ministres wallons ce week-end. L'accord de gouvernement prévoit un effort de 3 % de réduction de la masse salariale.

Bruxelles (L'Echo) - L'avenir de la fonction publique régionale, forte de 9.000 agents, sera inscrit en majuscules à l'ordre du jour du conclave budgétaire des ministres wallons ce week-end. L'accord de gouvernement prévoit un effort de 3 % de réduction de la masse salariale. Mais un récent rapport de la DG Personnel, que «L'Echo» a pu consulter, laisse entendre qu'un effort supérieur serait imaginable sans nuire à la qualité du service

Quel est donc l'atout magique qui permet cela? La pyramide des âges. Un quart des fonctionnaires wallons ont plus de 55 ans et les départs à la retraite entraîneraient une réduction de plus de 30 % des effectifs dans les dix prochaines années. «Les départs massifs d'agents au plus haut niveau de leur rémunération devraient dégager de nouveaux moyens pour autant que la politique d'engagement veille à recruter des agents avec peu ou pas d'ancienneté», lit-on dans ce rapport, commandé par le ministre de tutelle Jean-Marc Nollet.

C'est d'autant plus vrai que l'administration n'exclut pas de s'écarter de la logique du remplacement poste pour poste pour entrer «davantage dans une logique de 1 ou 2 entrées pour 3 ou 4 départs». Les engagements concerneraient des personnes plus qualifiées, mieux à même de s'épanouir dans une administration simplifiée et informatisée.

L'embauche de jeunes éléments est par ailleurs cruciale car, dans de nombreux départements, les effectifs ne permettraient pas de remplacer le départ massif de cadres en préretraite. «La cote d'alerte est atteinte», lit-on dans le rapport. Les auteurs de l'étude invitent donc à freiner la forte tendance au départ en préretraite à 62 ans (on ne parle même pas de 55 ou 58 ans comme dans l'enseignement!) même si cela implique de devoir «ramer à contre-courant».

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés