Reprise du travail votée par le personnel de Duferco Clabecq

Le personnel de Duferco Clabecq s'est prononcé à 66% pour la reprise du travail. Le site sidérurgique était à l'arrêt depuis jeudi.

(Belga) Réuni en assemblée générale durant la matinée de lundi, le personnel de Duferco Clabecq s'est prononcé à 66% pour la reprise du travail.

Le site sidérurgique était à l'arrêt depuis jeudi, à la suite d'une grève déclenchée pour protester contre des problèmes internes de sécurité et des problèmes salariaux. Un délégué FGTB qui réclame des avancées concernant les intérimaires a toutefois décidé de poursuivre sa grève de la faim. L'assemblée générale était prévue pour faire le point sur les avancées des discussions avec la direction intervenue à la fin de la semaine dernière. Mais celle-ci a présenté lundi à 08h30 des contre-propositions qui ont été examinées dans la foulée. C'est sur ces propositions que le personnel s'est prononcé. Le oui à la reprise du travail l'a emporté à 66%. En ce qui concerne la sécurité, la direction a promis de diminuer la hauteur des piles de tôle et a marqué son accord sur un calendrier pour remettre les installations en état. "Pour les salaires, la direction est d'accord pour les aligner sur ceux qui sont donnés aux ouvriers de Duferco La Louvière, y compris les primes. Mais tout cela a été expliqué rapidement et nous allons étudier le texte de ce projet d'accord attentivement. En ce qui concerne les intérimaires, les chiffres de la direction se rapprochent des nôtres mais différentes réunions sont encore programmées durant le mois d'avril pour discuter de ces questions", a indiqué Valerio Zilli (FGTB).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n