Reynders veut "fixer des limites" à la spéculation

Didier Reynders a plaidé mardi pour un encadrement accru des produits financiers qui permettent de spéculer de façon outrancière, comme certains dérivés de crédit. "On s'assure sur des risques qu'on n'a pas. C'est un peu comme si vous vous assuriez sur le véhicule de votre voisin en espérant qu'il va avoir un accident. On est plus proche des bookmakers que de l'assurance", a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés