Selon Davignon, le gouvernement n'a encore rien demandé à Electrabel

Selon l'homme d'affaires belge, le gouvernement a bel et bien le droit de réclamer une contribution. "Nous ne contestons pas le droit du gouvernement de faire pareille chose", a indiqué M. Davignon. Mais selon lui, Electrabel n'a "pas encore reçu le signal qu'il doit payer", a-t-il ajouté.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés