Six belges arrêtés et inculpés dans l'enquête terrorisme

©EPA

Six des quatorze personnes interpellées jeudi à Bruxelles et à Liège ont été placées sous mandat d'arrêt et inculpées d'appartenance à une organisation terroriste.

Photo de Malika El-Aroud (à gauche)

(belga) -  Il s'agit de cinq hommes et une femme tous de nationalité belge, a expliqué, vendredi, la porte-parole du parquet fédéral, Lieve Pellens.

Malika El-Aroud, veuve d'un des kamikaze qui a assassiné le commandant Massoud le 9 septembre 2001 en Afghanistan, est cette femme a appris Belga à bonne source.

Au total, sept des quatorze personnes interpellées jeudi matin par la police judiciaire fédérale dans le cadre d'une enquête terrorisme ont été présentées devant le juge d'instruction. Ce dernier a décidé de ne pas poursuivre l'un d'eux.

Les cinq hommes sont tous âgés entre 20 et 30 ans, seule la femme est plus âgée, a précisé Lieve Pellens qui n'a nommé aucune des personnes inculpées. Il s'agit de Malika el-Aroud, l'épouse d'Abdessatar Dahmane, l'un des deux kamikazes qui a assassiné le commandant Massoud en 2001.

Les six personnes devront comparaître devant la chambre du conseil de Bruxelles dans les cinq jours.

Jeudi matin, quatorze personnes suspectées d'appartenir au réseau terroriste al-Qaïda, dont un homme qui semblait être sur le point de commettre un attentat-suicide comme en témoignerait le testament retrouvé à l'occasion d'une des seize perquisitions menées.

L'action de la police judiciaire avait été précipitée par la proximité du sommet européen qui s'est ouvert jeudi après-midi à Bruxelles.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés