Test-Achats cite Preventel en justice

L'organisation de défense des consommateurs, Test-Achats, a décidé de citer en justice l'asbl Preventel et les opérateurs qui gèrent le fichier Preventel à qui elle reproche des violations des lois sur la protection de la concurrence économique, sur la protection de la vie privé et sur les pratiques de commerce.

(belga) L'affaire sera introduite ce mercredi devant le tribunal de commerce de Bruxelles, annonce Test-Achats dans un communiqué.

Il y a quelques mois, l'organisation avait mis en demeure l'asbl Preventel et les opérateurs de mettre fin à l'utilisation d'un fichier des "mauvais payeurs" et d'éliminer les données accumulées.

Selon Test-Achats, les opérateurs membres du système échappent "au risque normal d'une entreprise, ce qui leur donne un avantage concurrentiel important par rapport aux opérateurs non membres". Le fichier Preventel permet également à ses membres "de fixer les prix sans être obligés de tenir compte des concurrents ou des consommateurs".

Par ailleurs, le fichier ou liste noire est utilisée pour mettre sous pression les consommateurs. "Avec ce système, une présomption de 'non-paiement' est créée et est déjà suffisante pour bloquer une connexion téléphonique", précise l'organisation.

Après l'annonce de la mise en demeure de Test-Achats, l'entreprise Belgacom avait fait savoir qu'elle n'était plus membre de Preventel. "Apparemment, certains sentent qu'il y a de l'orage dans l'air...", note Test-Achats.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés