Publicité
Publicité

Touche pas à mes frites!

L'affaire est grave. Le cornet de frites frôle la barre des 2 euros. Caramba. Le Financial Times s'empare de l'affaire... L'Europe aussi.