Un peu d'espoir pour le marché de l'emploi

Les intentions de recrutement des entreprises, mesurées dans le baromètre Manpower, remontent ce trimestre. Ce qui ne signifie pas que le chômage va reculer.

(L'Echo) - Une nouvelle positive est toujours bonne à prendre. Alors que les restructurations se multiplient, les intentions de recrutement des entreprises repartent à la hausse. Sur les 750 employeurs interrogés fin janvier par Manpower, 88% déclarent vouloir maintenir leurs effectifs au même niveau d'ici la fin du mois de juin, 7% d'entre eux anticipent des créations d'emploi et 4% prévoient des réductions de personnel. Le baromètre Manpower s'élève ainsi à +3%. C'est une hausse de 6 points par rapport au trimestre précédent. Ce regain d'optimisme s'observe dans les trois Régions du pays et dans six secteurs d'activité sur dix.

Ce baromètre Manpower doit être relativisé. Il indique une tendance, montrant ainsi que le pire de la crise économique est passé. Mais il ne traduit que des intentions et il ne mesure pas non plus l'ampleur des embauches à venir. Cet indicateur ne signifie donc pas que le chômage va reculer lors des prochaines semaines. Au contraire, selon les dernières prévisions de la Banque nationale parues en décembre dernier, le taux de chômage harmonisé passerait de 7,9% en 2009 à 9% en 2010.

A.Nx

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés