1 milliard d'euros en plus pour le fisc

Les suppléments d'impôts et amendes sur les contrôles fiscaux de 2008 ont permis de faire entrer 1 milliard d'euros de plus dans les caisses de l'Etat. Ce sont essentiellement les entreprises qui ont été rattrapées au tournant. Les particuliers, eux, n'ont versé que 113 millions d'euros en suppléments, soit 4 fois moins que l'année précédente.

Bruxelles (L'ECHO) - Les contrôles fiscaux ont été particulièrement rudes pour les entreprises en 2008. Les suppléments d'impôts et amendes qu'elles ont dû payer ont en effet doublé, pour atteindre 573 millions d'euros, a appris L'Echo sur base du rapport annuel de l'administration des impôts et du recouvrement.

La hausse est également très nette en matière de TVA, où les suppléments atteignent 314 millions d'euros.

Du côté des particuliers, les suppléments versés ont, au contraire, été divisés par quatre pour retomber à 113 millions d'euros.

Les contrôles fiscaux ont permis de majorer les revenus imposables de près de 1 milliard d'euros: 243 millions à l'IPP, 688 millions à l'Isoc et 62 millions d'euros taxés comme "commissions secrètes".

Le rapport 2008 de l'administration des impôts et du recouvrement évoque également l'arriéré fiscal qui, "au sens strict", s'élève à 3,8 milliards d'euros pour les contributions directes et la TVA.

Si on y ajoute les autres types de créances fiscales et les créances considérées comme irrécouvrables, l'arriéré fiscal total atteint quelque 33,4 milliards d'euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés