Publicité

2 entreprises sur 3 font appel à externes pour recruter

Deux entreprises sur 3 (67%) recrutent du personnel par l'intermédiaire des opérateurs du marché du travail (entreprises d'intérim, bureaux de recrutement et sélection, services publics de placement), selon l'étude "Radiographie de la politique de recrutement et des flux de travailleurs" menée par le bureau Idéa Consult pour le compte de Federgon, la fédération des partenaires de l'emploi, auprès de 1.500 entreprises.

(belga) Durant l'étude, 72% des entreprises interrogées ont eu au moins un poste vacant. Dans près de 4 cas sur 10 (38%), il s'agissait d'un recrutement lié à une extension d'effectifs ou au démarrage d'une nouvelle activité.

Dans 75% des cas, un nouveau collaborateur a été engagé, le recrutement de travailleurs intérimaires représentant quant à lui 31,1% de l'ensemble des recrutements.

Par ailleurs, les entreprises de travail intérimaire arrivent en première place dans le classement des partenaires externes auxquels recourent les entreprises pour recruter (53% des répondants), suivies par les services publics de placement (21%) et les bureaux de recrutement et sélection (18%), ces derniers étant souvent utilisés pour trouver un manager ou un cadre opérationnel.

Enfin, lorsque l'entreprise recrute en direct, elle recourt généralement aux annonces diffusées dans la presse écrite et/ou à ses réseaux informels (diffusion de l'offre en interne, relations du personnel et réserve de recrutement constituée de candidatures spontanées).

"Les sites internet des entreprises, les sites internet d'emploi et les banques de données électroniques des services publics de placement constituent également des instruments de plus en plus utilisés par les entreprises pour diffuser leurs offres", conclut Federgon.

Photo: Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés