Publicité

2007... la fête est déjà finie pour l'économie belge

Geert Noels de chez Petercam s'inquiète: la bonne croissance de 2006 ne doit pas masquer des fondamentaux décevants pour notre économie. Selon lui, il n'ya pas de mircale de la croissance en Belgique.

(L'Echo) La croissance belge qui a été supérieure à la moyenne européenne en 2006, n'est pas de nature "durable", annonce Geert Noels, chief economist de Petercam, dans un entretien accordé à L'Echo.

Si en 2006, la croissance a flirté les 3%, les économistes prévoient une croissance légèrement supérieure 2% pour cette année. "La réalité économique est effet nettement moins rose", selon le quotidien. Notre pays perd tout d'abord des parts de marché. Par ailleurs, le chômage demeure à un niveau élevé. "Nous avons de gros problèmes sur le marché de l'emploi", selon Geert Noels. Il pointe les importantes disparités régionales, le très faible taux d'activité chez les plus âgés et le taux de chômage inquiétant chez les allochtones. Par ailleurs, l'industrie perd de l'activité et des emplois.

Nous sommes également en perte de vitesse au niveau des services. Au niveau international, la probabilité d'une récession aux Etats-Unis est supérieure à 50%.

photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés