Didier Reynders parmi les meilleurs ministres d'Europe, selon le FT

Christine Lagarde et Didier Reynders, primés par le FT ©AFP

Après Christine Lagarde (France) et Peer Steinbrück (Allemagne), le Belge Didier Reynders est considéré par le Financial Times comme le meilleur ministre des Finances en Europe. C'est surtout la résistance de l'économie belge à la crise qui lui a valu cet honneur.

Bruxelles (L'ECHO) - Derrière Christine Lagarde, désignée "star" des ministres européens des Finances par le "Financial Times", puis son homologue allemand Peer Steinbruck, le ministre belge Didier Reynders (MR) est considéré comme le troisième meilleur ministre européen des Finances, notamment pour avoir géré la crise bancaire dans notre pays, dont le sauvetage de Fortis, Dexia et Ethias.

Un jury avait sélectionné 19 ministres de l'Union, auxquels des points ont été attribués en fonction de critères économiques et politiques.

La troisième place décrochée par Didier Reynders, le ministre belge la doit surtout à l'appréciation du jury quant à ses compétences en matière économique, où il a été classé deuxième. L'économie belge a en effet mieux performé que celle de nos pays voisins ces derniers mois, a en effet considéré le jury réuni par le quotidien économique et financier.

Pour ses talents politiques, M. Reynders arrive à la 8ème place et pour sa crédibilité, il arrive en 9ème position.

Quant à Christine Lagarde, elle "est devenue une star parmi les décideurs politiques du monde de la finance. Les juges ont apprécié ses performances au niveau international en ce qui concerne la régulation et l'avenir du secteur bancaire", souligne le quotidien britannique.

"Aucun autre ministre des Finances d'une économie importante du monde est parvenu à traverser cette année test dans une telle forme", commente le journal, soulignant que la ministre française était en queue de classement il y a deux ans. Le FT estime aussi que l'économie de la France s'est avérée l'une des plus résistantes du monde industriel et que les mesures prises par le gouvernement français ont permis d'éviter "une récession encore plus marquée".

C'est la quatrième fois que le quotidien accorde ce prix.

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content