Après avoir soufflé un moment, les Bourses replongent

Cet après-midi, les Bourses européennes repartaient en baisse dans le sillage de Wall Street qui a ouvert en net repli suite à des statistiques décevantes: aux Etats-Unis, les demandes d'allocations de chômage s'avèrent supérieures aux attentes et l'inflation progresse. Un indice ISM industriel meilleur que prévu en février n'a pas changé la donne.

(L'Echo/AFP) - Vers 16h30, les indices vedettes européennes cédaient les modestes gains de la matinée et retrouvaient la tendance au net recul des deux dernières séances : le CAC40 reculait de 1,64%, l' AEX 1,43%, le Footsie 1,39%, le Bel 20 1,30% et le Dax 1,27%.

Wall Street réagit négativement au chiffres d'inflation et au nombre de demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis, qui a progressé de 7.000 au cours de la semaine achevée le 24 février par rapport à la précédente, pour s'inscrire à 338.000, a indiqué jeudi le département du Travail, alors que les analystes tablaient sur 325.000 inscriptions initiales.

Au Japon, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de jeudi en repli de 0,86%, les investisseurs restant inquiets après la soudaine tempête qui a soufflé ces derniers jours sur les marchés mondiaux.

Photo Bloomberg

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés