Baisse de la demande, hausse de l'offre mais le pétrole reste sous pression

9766

L'AIE a abaissé mardi pour la 5e fois d'affilée sa prévision de demande mondiale de pétrole 2008 et constate une nette hausse de l'offre, mais s'inquiète de stocks qui se reconstituent trop lentement et devraient maintenir le marché sous pression.

  • Interrogé par l'AFP, David Fyfe, analyste de l'AIE, reconnaît le rôle de la faiblesse du dollar: l'envolée du baril "n'obéit pas à un seul facteur" et est "liée depuis plusieurs mois" aux mouvements du billet vert.
  • Mais le second facteur est le plus important pour l'AIE: "bien sûr, les spéculateurs ont contribué à cette envolée, mais vu le sujet, c'est sans doute plus une prime de risque que de la spéculation".
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés