Boycotter le scrutin nuirait aux Flamands (presse)

La non-organisation du scrutin du 10 juin par 25 bourgmestres flamands de Hal-Vilvorde renforcerait la présence francophone à la Chambre. C'est ce qu'indique mardi Le Soir.

(belga) Le quotidien souligne que c'est là la conclusion d'une note rédigée au cabinet du ministre bruxellois Benoît Cerexhe (cdH) et basée sur les résultats des législatives de 2003. Le document étudie deux scénarios: soit les bourgmestres flamands refusent d'organiser les élections, soit ils appellent les électeurs flamands à refuser de voter.

A l'heure actuelle, l'arrondissement BHV envoie 13 francophones et 9 néerlandophones à la Chambre. Dans le premier cas étudié, les bourgmestres flamands provoqueraient l'élection de 17 francophones et de 5 néerlandophones; dans le second, 19 francophones et 3 néerlandophones, précise la note évoquée par Le Soir.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect