Ce jeudi, dans "L'Echo": Jean-Paul Servais sort de sa réserve

Jean-Paul Servais, président de la CBFA ©Lieven Van Assche

Neuf mois après le début de la crise bancaire en Belgique, le président de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA), Jean-Paul Servais sort de sa réserve, dans une interview accordée à nos collègues du Tijd. Une intervention particulièrement attendue puisqu’elle émane du contrôleur des banques et du gendarme des marchés, qui était en première ligne lors de la crise financière. Jean-Paul Servais réagit notamment à la publication récente sur rapport Lamfalussy, qui prône une réforme «light» de la supervision. Pour le président de la CBFA, il faut aller plus loin et renforcer considérablement le pouvoir du Comité de stabilité financière, plutôt que créer une nouvelle institution (un Comité du risque systémique). Mais Jean-Paul Servais y va également de ses propres propositions, et notamment qu’on dresse une liste de produits que les banques ne seraient pas autorisées à vendre dans l’avenir. A lire, ce jeudi, dans L’Echo.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés