Chine: investissements en capital fixe en hausse de 30,5%

Les investissements en capital fixe en Chine ont augmenté de 30,5% entre janvier et juillet, en glissement annuel, à 4.470 milliards de yuans (560 milliards de dollars), a annoncé mercredi le Bureau national des statistiques (BNS).

(afp) Au premier semestre, la hausse du principal indicateur de surchauffe de l'économie chinoise avait été de 31,3% sur un an. Le BNS n'a pas fourni le chiffre pour le mois de juillet. Les investissements dans le secteur de l'énergie ont particulièrement été forts au cours des sept premiers mois de l'année, confirmant l'appétit de la quatrième économie mondiale dans ce domaine. Ils ont augmenté de 42,5% dans l'industrie houillère et de 31% dans les projets liés au pétrole et au gaz. Le secteur de l'immobilier, dans la ligne de mire du gouvernement car se développant trop vite, a affiché une croissance de 24%. Malgré le léger ralentissement sur les sept premiers mois par rapport au premier semestre, la croissance des investissements depuis le début de l'année est beaucoup trop rapide pour Pékin qui espérait la contenir sous la barre des 18% pour l'ensemble de 2006. Les autorités, qui considèrent le surinvestissement comme un des principaux problèmes de l'économie, ont pris un certain nombre de mesures ces derniers mois pour le freiner, restreignant par exemple l'accès au crédit. Dans son dernier rapport publié mardi, la Banque mondiale a aussi estimé que la croissance de ces investissements était trop rapide, même si leur structure n'est pas jugée inquiétante car basés essentiellement sur les profits et réalisés surtout dans le secteur commercial. Malgré tout, l'institution estime que "la poursuite du boom des investissements pose la question de l'efficacité (économique) et de fait plaide pour une une croissance plus modérée". Un récent document officiel chinois a une nouvelle fois souligné que les provinces faisaient fi des consignes gouvernementales de ralentissement. La Commission nationale de la réforme et du développement, principal organe de planification économique, a révélé que les investissements avaient bondi de plus de 38% dans 12 provinces et de plus de 31% dans 16 autres au cours des six premiers mois, sur les 31 provinces que compte la Chine. La Chine a officiellement affiché une croissance de son PIB de 10,9% au premier semestre.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés