Commentaire - Un mauvais signal

Le déficit budgétaire est tel aujourd’hui que le gouvernement risque de céder à la facilité. Si on taxe davantage l’épargne aujourd’hui, le risque est que le gouvernement taxe davantage le capital à risque demain. Or, les montants qui sont consacrés à l’épargne et à l’investissement proviennent, la plupart du temps, de revenus du travail qui ont déjà été lourdement taxés.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés