Daoust pour une indexation encadrée

8896 ©Saskia Vanderstichele

La semaine prochaine, le président de la Fédération des entreprises de Belgique passera le flambeau à Thomas Leysen. Dans un entretien accordé à «L'Echo», Jean-Claude Daoust plaide pour la négociation d'accords salariaux «all-in» afin de faire face au risque de spirale inflationniste. Il ne veut pas supprimer l'indexation des salaires mais «l'encadrer». Il se dit aussi ouvert à une nouvelle étape dans la régionalisation du marché du travail.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés