Des réserves pétrolières découvertes au large de la Guinée-Bissau

Des prospections au large des côtes de la Guinée-Bissau ont révélé la présence de réserves pétrolières d'une capacité de production avoisinant quelque 120.000 tonnes de brut par an, a affirmé lundi le ministre de l'Energie et des Ressources naturelles, Aristides Ocante.

(afp) "Nous avons les résultats des prospections faites par un groupe de chercheurs brésiliens et vénézuéliens au large de nos côtes et qui témoignent de l'existence de pétrole dans nos eaux", a-t-il déclaré à l'AFP.

Le ministre a précisé que cinq blocs avaient été identifiés en offshore au sud et au nord de l'archipel des Bijagos, d'une capacité de production estimée à quelque 120.000 tonnes de brut par an.

Un expert local a précisé à l'AFP que la Guinée-Bissau pourrait faire son entrée parmi les pays producteurs de pétrole à hauteur de 30.000 à 60.000 barils produits par jour ces prochaines années.

"Nous ne sommes pas comme le Nigeria (premier producteur africain et sixième exportateur mondial de brut) mais nous avons confiance en l'avenir de notre pays. Nous sommes sûrs que d'autres blocs existent au nord", a ajouté le ministre bissau-guinéen.

La Guinée-Bissau et le Brésil ont signé début août un accord pour coopérer dans l'exploration pétrolière et le développement des ressources renouvelables de cette ancienne petite colonie portugaise d'Afrique de l'ouest.

"Nous avons également signé un accord d'exploitation avec le Brésil et des études de viabilité économique et sociale seront faites avant la fin de l'année", a précisé M. Ocante, de retour d'une visite de travail à Brasilia.

Cette éventuelle manne pétrolière, même limitée, pourrait alléger les problèmes budgétaires récurrents du gouvernement de ce pays très pauvre classé 172e sur 176 au dernier classement de l'indice du développement humain du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés