Publicité

Dommage pour le Darfour, mais "l'UE n'a plus d'argent"

La Commission européenne ne dispose pas des budgets nécessaires pour financer la force de maintien de la paix au Darfour, malgré la dégradation de la situation dans cette province soudanaise rongée par la guerre civile, a affirmé lundi le commissaire à l'aide humanitaire, Louis Michel."Dans l'état actuel des choses, la Commission n'a plus d'argent", a-t-il déclaré, à l'issue d'une discussion avec les ministres européens des Affaires étrangères à ce sujet.

(belga) "Certains intervenants ont dit que la Commission devait être créative. Je veux bien être créatif, mais je n'ai plus d'argent", a-t-il répété.La Commission européenne a alloué 242 millions d'euros depuis 2004 à la force de maintien de la paix déployée par l'Union africaine au Darfour (AMIS)."Où sont les autres bailleurs de fonds, qui baillent plus qu'ils ne donnent ? " a lancé M. Michel, pointant notamment la Ligue arabe, qui n'a pas versé 150 millions de dollars promis par le passé.L'AMIS est financée actuellement par l'Union européenne et ses Etats membres, mais aussi par le Japon et les Etats-Unis. Ceux-ci ont octroyé 220 millions de dollars depuis 2004, selon le site internet du gouvernement.Des incertitudes pèsent sur le budget futur de la force, que la communauté internationale veut remplacer par une mission mixte Union Africaine-Nations Unies malgré les réticences de Khartoum.L'AMIS s'est en effet révélée inefficace à empêcher les combats entre tribus arabes nomades et tribus agricoles noires, ni les exactions des janjawids, les milices arabes pro-gouvernementales."La situation est plus dramatique que jamais", a dit lundi M. Michel, la qualifiant d'"anarchie". Selon l'ONU, le conflit du Darfour a fait quelque 200.000 victimes et deux millions de déplacés depuis février 2003, ce que contestent les autorités soudanaises.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés