Dubaï prend à ConocoPhillips le contrôle de ses champs de pétrole offshore

L'émirat de Dubaï va prendre en avril le contrôle de ses champs de pétrole offshore d'une unité de la société américaine ConocoPhillips, mettant fin à 45 ans de coopération avec le géant américain.

(afp) Le gouvernement de Dubaï a créé une nouvelle entité, la Dubaï Petroleum Establishment (DPE) pour prendre le contrôle des ressources pétrolières de l'émirat de la Dubaï Petroleum Company (DPC), propriété à 100% du géant pétrolier américain ConocoPhillips, indique un communiqué conjoint du gouvernement et de DPC.

DPE remplacera DPC de ConocoPhillips à partir du 2 avril 2007, dans la gestion des champs pétroliers et pour toutes les affaires liées à la production de pétrole et de gaz à Dubaï, souligne le document.

Les champs pétroliers offshore sont Fateh, Fateh sud-ouest, Rachid et Falah, précise-t-on de même source.

La société de services pétroliers Petrofac sera responsable de la gestion des puits et des facilités pour le compte de DPE à partir du 2 avril 2007.

"DPC mettra fin à son rôle d'opérateur, marquant ainsi la fin de la première concession de pétrole offshore de Dubaï et le début d'une nouvelle phase durant laquelle l'émirat de Dubaï contrôlera directement ses ressources pétrolières offshore", affirme le communiqué.

DPC fait partie de Dubaï Marine Areas Limited (Duma), un consortium impliquant des intérêts du français Total, de l'espagnol Repsol et des allemands RWE Dea AG et Wintershall AG, souligne le document

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés