Publicité

France: déficit budgétaire "grosso modo à 37-38" milliards EUR en 2006

Le déficit budgétaire de la France sera "grosso modo à 37-38" milliards d'euros en 2006, "plutôt 38", a estimé vendredi le ministre délégué au Budget, Jean-François Copé, qui avait évalué ce déficit le 3 janvier "entre 38 et 39 milliards" d'euros.

(afp) "Pour la première fois, on sera en-dessous de la barre de 40 milliards de déficit, c'est encore beaucoup, mais quand Jospin est parti on était pratiquement à 50 milliards. Là, on est grosso modo à 37-38" milliards d'euros de déficit, "plutôt 38", a dit le ministre qui était interrogé sur France Info.Il y a une semaine, il avait estimé ce déficit "entre 38 et 39 milliards d'euros", contre 42,4 milliards d'euros inscrits dans la loi de finances rectificative votée avant les fêtes.

Pour arriver à ce résultat, le gouvernement table sur de bonnes rentrées fiscales de fin d'année, notamment au titre du dernier acompte d'impôt sur les sociétés versé fin décembre.Fin novembre 2006, le déficit budgétaire de la France s'établissait encore à 54,87 milliards d'euros, selon les chiffres du ministère des Finances communiqués mercredi.Le ministère note cependant que par rapport à 2005, les recettes fiscales ont progressé de 5,4% "sous l'effet du dynamisme marqué de l'impôt sur les sociétés (+12,0%)", notamment au titre de l'acompte versé au mois de septembre. Les rentrées de TVA (+5,2%) et d'impôt sur le revenu (+3,9%) étaient elles aussi en hausse.

Le collectif budgétaire (loi de finances rectificative) a en outre prévu une hausse supplémentaire de 500 millions d'euros des recettes d'impôt sur les sociétés grâce à une mesure obligeant les entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse le milliard d'euros à verser fin décembre un dernier acompte trimestriel revu à la hausse.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés