HSBC a égaré des données sur 370.000 clients

La première banque du Royaume-Uni a perdu un cédérom contenant des données sur quelque 370.000 de ses clients. Le CD, qui contenait des informations sur les clients d'une filiale d'assurance-vie établie à Southampton, a été égaré il y a quelques semaines, après avoir été expédié via un transporteur privé à une société de réassurance.

(afp) - La première banque du Royaume-Uni, HSBC, a présenté lundi ses excuses pour avoir perdu un cédérom contenant des données sur quelque 370.000 de ses clients, nouvel épisode d'une série d'incidents en matière de sécurité informatique qui frappent régulièrement la Grande-Bretagne.

Le CD, qui contenait des informations sur les clients d'une filiale d'assurance-vie établie à Southampton, a été égaré il y a quelques semaines, après avoir été expédié via un transporteur privé à une société de réassurance.

"Le disque de données perdu par HSBC ne contient ni adresse ni cordonnées bancaires de clients, et serait donc d'une utilité très réduite, voire nulle, pour des malfaiteurs", a assuré la banque. "Les données, qui sont protégées par un mot de passe, incluent les noms, dates de naissance et niveaux d'assurance-vie des clients, et s'ils sont fumeurs ou pas", a précisé HSBC, tout en indiquant que rien ne permettait de penser que ce disque soit tombé en de mauvaises mains.

"Chaque client sera contacté rapidement et une enquête a été ouverte", a ajouté HSBC.

La banque, première au Royaume-Uni et en Europe par la capitalisation, a aussi déclaré cet incident à son autorité de supervision, la Financial Services Authority (FSA), qui pourrait la condamner à une amende comme elle l'avait déjà fait dans le cadre d'incidents similaires arrivés à d'autres établissements.

Cette mésaventure est le dernier épisode d'une série de pertes de données informatiques intervenues ces derniers mois au Royaume-Uni. L'an dernier, les services fiscaux avaient ainsi égaré des cédéroms contenant les données personnelles (noms, adresses, numéros de sécurité sociale...) de tous les bénéficiaire d'allocations familiales du pays, soit 25 millions de personnes.
 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés