L'activité américaine "généralement faible" depuis fin avril (Livre Beige)

Dans son Livre Beige, la Réserve fédérale américaine fait état d'une activité économique "généralement faible" depuis fin avril aux Etats-Unis. La consommation a ralenti, à cause de la flambée du pétrole et des denrées alimentaires. "Des rapports faisant état de coûts de production plus élevés ont été fréquents", a ajouté la Fed, signalant une poussée de l'inflation.

Photo : bâtiment de la Fed

(afp) - L'activité économique est restée "généralement faible" depuis fin avril aux Etats-Unis, avec un ralentissement de la consommation, dû à la flambée du pétrole et des denrées alimentaires, a indiqué mercredi la Réserve fédérale (Fed) dans son Livre Beige.

"Les dépenses de consommation ont ralenti depuis le dernier rapport, les revenus étant rognés par la hausse des prix de l'énergie et des denrées alimentaires", a expliqué la Fed, dans ce rapport de conjoncture.

Les prix plus élevés de l'essence "semblent freiner le tourisme national", relève en particulier la Fed, une indication préoccupante à quelques semaines des premiers grands départs en vacances.

Cette publication de la banque centrale américaine, qui fait état d'un ralentissement de l'activité depuis novembre, la décrit comme "généralement faible", entre la fin du mois d'avril et le mois de mai.

"Des rapports faisant état de coûts de production plus élevés ont été fréquents", a ajouté la Fed, en relevant une poussée de l'inflation. Toutefois, la banque centrale a noté que les entreprises étaient en mesure de répercuter cette hausse de leurs coûts de production sur leurs clients.

L'activité industrielle est décrite comme "généralement molle", avec une faible demande dans les secteurs liés à l'immobilier résidentiel mais un regain de dynamisme pour les activités liées à l'exportation.

Dans le domaine du prêt, "un durcissement des normes de crédit a été signalé pour la plupart des catégories d'emprunt".

Enfin, s'agissant de l'emploi, la plupart des régions font état de pressions "modérées" ou "limitées" sur les salaires, à l'exception de quelques catégories très qualifiées.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés