L'Allemagne a connu sa pire récession de l'après-guerre

©AFP

L'Allemagne a accusé un recul de 5% de son produit intérieur brut en 2009, la plus grave récession du pays depuis la période de l'après guerre.

(afp, reuters) - L'Allemagne a accusé un recul de 5% de son produit intérieur brut en 2009, la plus grave récession du pays depuis la période de l'après deuxième guerre mondiale, selon un chiffre provisoire diffusé par l'Office des statistiques Destatis. Ce résultat est conforme aux prévisions du gouvernement. En 2008, la première économie européenne avait affiché une croissance de 1,3%, rappelle l'Office. L'Allemagne s'attend à une croissance du PIB de 1,2% cette année, même si le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, a qualifié le mois dernier cette prévision de "très prudente". En 2008, la croissance du PIB de la première économie de la zone euro avait ralenti à 1,3% après une progression de 2,5 l'année précédente.


En matière de finances publiques, l'Allemagne affiche un déficit de 3,2% du PIB pour 2009, dépassant les limites fixées par le Pacte de stabilité et de croissance de l'UE. En 2008, le pays avait présenté des finances à l'équilibre, et l'année précédente en léger excédent.
Pour cette année, le ministère des Finances a prévenu que le déficit continuerait à déraper, à plus de 5% du PIB. Le nouveau gouvernement allemand de centre-droit, en place depuis octobre, a décidé de privilégier à court terme le soutien de la demande et de la croissance, notamment par le biais de baisses d'impôts.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés