L'économie américaine ralentit

L'indice composite des indicateurs économiques américains, censé préfigurer l'évolution de la conjoncture dans les six prochains mois, a reculé de 0,1% en juillet par rapport à juin après une hausse de 0,1% le mois précédent, a indiqué jeudi le Conference Board.

(afp) Les analystes tablaient sur une hausse de 0,1%.

"L'évolution de l'indice composite suggère qu'une croissance faible à modérée devrait se poursuivre au second semestre", a estimé l'institut dans un communiqué.

L'indice mesurant la situation actuelle a progressé de 0,2% en juillet, comme en juin, mais celui mesurant la situation passée a reculé de 0,1% après une hausse de 0,5% le mois précédent.

Ce rapport va dans le sens des prévisions de l'alliance des industriels MAPI qui a estimé jeudi que l'économie américaine allait tourner en sous-régime pendant un an et demi.

"L'économie ralentit mais de devrait pas caler", a affirmé Ken Goldstein, économiste au Conference Board.

"Le ralentissement du marché immobilier a été plus prononcé et c'est l'un des facteurs du ralentissement de l'activité économique", a-t-il ajouté.

"La hausse des taux d'intérêt, une perte de confiance à la fois de la part des entreprises et des consommateurs et bien entendu le prix de l'énergie sont d'autres facteurs qui ralentissent la consommation et le marché de l'emploi", a-t-il noté.

Au cours des derniers mois, la baisse des permis de construire a été le principal facteur de ralentissement de l'indice composite, a précisé le Conference Board.

Cinq des dix indicateurs composant cet indice ont progressé en juillet: les heures travaillées dans l'industrie, la performance des vendeurs, le prix des actions, les attentes des consommateurs et les commandes de biens de consommation.

Parmi les baisses les plus fortes figurent les permis de construire, les inscriptions hebdomadaires au chômage et les différentiels de taux d'intérêt.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés