L'Europe en rangs serrés derrière la Grèce

José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy ©AFP

L'Union européenne vient au secours de la Grèce. La chancelière allemande Angela Merkel, a ainsi assuré que l'Union européenne ne va "pas laisser tomber" la Grèce. Mais dans le même temps, l'UE doit veiller à la stabilité de la zone euro, selon le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

(belga/afp) - L'Union européenne ne va "pas laisser tomber" la Grèce face à ses difficultés budgétaires, a assuré jeudi la chancelière allemande Angela Merkel, tout en indiquant qu'Athènes devrait respecter les "règles" communes sur les déficits. Elle s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, le président français Nicolas Sarkozy, le Premier ministre grec Georges Papandréou, le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet, et celui de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a pour sa part annoncé que les pays européens "prendront si nécessaire des mesures coordonnées pour préserver la stabilité de la zone euro dans son ensemble". La déclaration vise à calmer les marchés financiers, qui spéculent sur un défaut de la Grèce et jouent contre la monnaie unique, suscitant des inquiétudes quant à un possible éclatement de la zone euro.

En insistant sur l'"ensemble" de la zone, M. Van Rompuy s'est aussi efforcé de dissuader les spéculateurs de s'en prendre au Portugal ou à la Grèce.

Pour autant, le président du Conseil européen n'a annoncé aucune aide concrète à Athènes, qui n'a d'ailleurs "demandé aucun soutien", a-t-il dit.

Il a plutôt insisté sur l'importance du programme de rigueur engagé par le gouvernement grec, évoquant même à deux reprises des "mesures additionnelles" à mettre en place avec le concours de la Commission européenne et du Fonds monétaire international (FMI).

M. Van Rompuy s'exprimait devant la bibliothèque Solvay, où les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 auront jeudi des discussions sur la stratégie socio-économique de l'UE.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés