Publicité
Publicité

L'Unizo en guerre contre les chèques repas

L'organisation flamande des classes moyennes estime qu'ils ne sont pas pratiques à l'usage pour le consommateur et ils engendrent trop de coûts pour les employeurs et les commerçants. Le ministre de l'Economie Vincent Van Quickenborne estime quant à lui que l'introduction du chèque-repas électronique est à court terme la seule solution réaliste de rechange à la version papier actuelle.