Publicité
Publicité

L'UPC regrette la sur-protection du consommateur

©Emy Elleboog

Marianne Delbrouck succède à Philippe Van Hellemont à la présidence de l'Union Professionnelle du Crédit. L'occasion pour elle de revenir sur la nouvelle loi relative au crédit et attendue pour le 12 juin prochain. Une loi qui, selon elle, sur-protège le client. "Le secteur n'est pas opposé à une protection du consommateur. Mais cette protection doit être ciblée et adaptée ", insiste-t-elle. A lire ce mercredi dans L'Echo.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés