Publicité

La BCE confirme son intention de remonter prochainement les taux directeurs

La Banque centrale européenne (BCE) a confirmé son intention de remonter très prochainement ses taux directeurs, probablement en mars, à grand renfort de mises en garde contre des risques de dérapage des prix, dans son bulletin mensuel paru jeudi.

(afp) Danger de fortes hausses de salaires, éventualité de nouvelles augmentations des prix de l'énergie et des impôts indirects: il est important de "surveiller de très près" les évolutions des prix, prévient la BCE, usant du code verbal qui annonce traditionnellement une hausse des taux directeurs dans les deux mois.

Le bulletin reprend fidèlement les propos du président de la BCE Jean-Claude Trichet de la semaine dernière. Le Français n'avait guère laissé de doutes sur les projets des gardiens de l'euro de resserrer de nouveau en mars les conditions du crédit lors d'une conférence de presse tenue à l'issue d'une réunion du conseil des gouverneurs.

La BCE a relevé ses taux directeurs à six reprises depuis décembre 2005. De 2%, le principal taux s'est hissé à 3,50%.

"La politique monétaire de la BCE continue d'être accommodante, avec des taux d'intérêt demeurant à des niveaux bas (...)", estime la BCE. En clair, le crédit reste à ses yeux bon marché, stimulant l'économie mais portant en germe des dangers de dérapage des prix.

L'économie va bien, selon son diagnostic. "La demande intérieure reste le principal moteur de la croissance", et la reprise repose sur une base plus large. L'économie est robuste, la situation sur le marché du travail s'améliore, et cela devrait continuer ainsi à moyen terme, prévoit-elle.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés