La croissance allemande au plus haut depuis plus de 5 ans

L'économie allemande a affiché au deuxième trimestre sa plus forte croissance depuis plus de cinq ans grâce à l'augmentation de la demande intérieure, a annoncé lundi l'Office fédéral de la statistique.

(Angela Merkel, Chancelière allemande - photo: belga)

(afp) - Le produit intérieur brut a progressé de 0,9% d'un trimestre sur l'autre soit un peu plus que prévu, pour atteindre son rythme le plus soutenu depuis le premier trimestre 2001. Les 44 économistes interrogés par Reuters attendaient un doublement de la croissance à 0,8% en avril-juin, selon la médiane de leurs prévisions. La croissance du premier trimestre a en outre été révisée en forte hausse, à 0,7% au lieu de 0,4%. Ces chiffres vigoureux ont fait reculer les obligations d'État dans la zone euro car ils renforcent les anticipations d'une nouvelle hausse des taux directeurs de la BCE au-delà des 3,0% actuels. "Ces chiffres conduisent à penser qu'une hausse des taux de la BCE début octobre est désormais très, très probable", commente Kornelius Purps, stratège chez HVB. "La probabilité d'une nouvelle hausse en décembre va se renforcer."

La performance de la première puissance économique européenne, dans le sillage de l'accélération de la croissance observée en France au deuxième trimestre, plaide pour des chiffres solides dans l'ensemble de la zone euro, dont la statistique du PIB est également programmée lundi. "Alors que la vitalité du commerce extérieur a diminué, l'investissement dans la construction et l'équipement ont particulièrement contribué à la reprise économique au deuxième trimestre", a souligné l'office allemand de la statistique dans un communiqué. La vigueur du secteur du BTP a aussi été illustrée lundi par les résultats du groupe allemand Hochtief, qui ont fait apparaître une hausse plus forte que prévu, de 8,7%, du bénéfice imposable au deuxième trimestre.

Vers une révision à la hausse en 2006?

Le taux de croissance annuel en Allemagne est ressorti à 1,0% au deuxième trimestre contre 3,1% (révisé de 2,9%) au premier. Le consensus dégagé par Reuters donnait 1,8% de croissance pour le trimestre sous revue. La croissance du quatrième trimestre 2005, annoncée nulle, a été en outre révisée à 0,3%, donnant un rythme de 0,9% pour l'ensemble de l'année dernière. Ces révisions pourraient augurer un taux de croissance plus vigoureux que prévu sur l'ensemble de 2006, estime Matthias Rubisch, économiste chez Commerzbank. "Cela signifie qu'il y a eu un net rebond par rapport à l'an dernier, et la moyenne de 2006 va s'en trouver dopée", indique-t-il. "Les chiffres sont si solides que les previsions pour 2006 devront probablement être révisées à la hausse."

La projection officielle du gouvernement donne 1,6% de croissance cette année, mais le ministre allemand de l'Économie Michael Glos a déclaré le mois dernier envisager avec optimiste un taux éventuellement supérieur. Le chômage allemand a de surcroît baissé plus que prévu en juillet, renforçant l'espoir d'une accélération des dépenses de consommation, mais l'excédent commercial s'est réduit en juin, tandis que la production industrielle a baissé, deux paramètres faisant craindre au contraire que la reprise ait atteint un plateau. "L'évolution au second semestre va être plus intéressante", ajoute Bernd Weindensteiner, économiste chez DZ Bank. "Les choses paraissent un peu plus prudentes, les indicateurs avancés l'ont déjà montré."

Sur les 30 principales entreprises allemandes de l'indice Dax, neuf ont relevé leurs objectifs annuels lors de la publication de leurs derniers résultats, tandis que trois seulement les ont abaissés. Mais la hausse de la TVA de trois points de pourcentage à 19% le 1er janvier 2007 constitue la principale inconnue à l'horizon, notamment car elle incite les Allemands à avancer à cette année des achats qu'ils ne réaliseront pas l'an prochain. "A partir du début de l'année prochaine, la TVA pèsera comme une épée de Damoclès sur la croissance", résume Ulrike Kastens de Sal. Oppenheim.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés