Publicité

La Fed laisse son taux directeur inchangé à 5,25%

La Réserve fédérale américaine a laissé inchangé jeudi son principal taux directeur à 5,25%, et souligné la légère amélioration sur le front de l'inflation.

(afp) "Les chiffres sur l'inflation de base se sont légèrement améliorés au cours des derniers mois", a-t-elle indiqué. L'inflation de base est mesurée hors alimentation et énergie."Cependant, une modération durable des pressions inflationnistes doit encore être confirmée de façon convaincante", a ajouté la banque centrale, en répétant que sa "préoccupation prédominante" restait "le risque que l'inflation ne se modère pas comme prévu".

Pour expliquer ses inquiétudes, la banque centrale a redit que les pressions inflationnistes pourraient se nourrir du taux d'utilisation des ressources.

C'est une façon de souligner les risques de hausse des salaires qui pourraient survenir sur le marché du travail du fait de la bonne tenue des embauches et du faible taux de chômage.Au chapitre de la croissance, le Comité de politique monétaire (FOMC) a jugé que l'expansion "semble avoir été modérée au cours du premier semestre, en dépit de l'ajustement en cours dans l'immobilier résidentiel".La Fed a réitéré sa conviction que "l'économie devrait continuer à croître à un rythme modéré dans les trimestres à venir".La décision, qui avait été largement anticipée par les marchés, a été prise à l'unanimité.

C'est la huitième fois consécutive que la banque centrale préfère le statu quo. Elle avait auparavant observé une politique de resserrement monétaire continue depuis la fin juin 2004, remontant son taux de 0,25 point à 17 reprises.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés