La grippe a dopé les ventes de Sanofi-Aventis

Le groupe pharmaceutique français a vu son bénéfice net progresser de 11% en 2009, à 7,8 milliards d'euros, grâce à des ventes records de vaccins antigrippaux. Les ventes de ce type de vaccin ont progressé de 46,7% sur l'année.

Bruxelles - (AFP) - Le groupe pharmaceutique français Sanofi-Aventis a annoncé mercredi avoir enregistré en 2009 un bénéfice net de 7,8 milliards d'euros, en hausse de 11%, et un chiffre d'affaires de 29,3 milliards, en progression de 6,3%, grâce notamment à des ventes "record" de vaccins antigrippaux.

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires des vaccins antigrippaux (H1N1 et grippe saisonnière) du groupe a crû de 46,7% à taux de change constants, à 1,062 milliard d'euros, précise le groupe dans un communiqué, qui évoque "une année record" pour ces ventes.

Le seul vaccin contre la grippe H1N1 a généré un chiffre d'affaires de 465 millions d'euros en 2009, dont 362 millions au 4e trimestre, soit un chiffre proche des prévisions du groupe.

"Nous prévoyons des ventes à peu près similaires de vaccins anti-H1N1 en 2010 par rapport à 2009", a estimé le directeur général de Sanofi-Aventis Chris Viehbacher lors d'un point-presse.

Au seul 4e trimestre, Sanofi-Aventis a enregistré un bénéfice net ajusté de 1,8 milliard d'euros, en hausse de 5,4%, pour un chiffre d'affaires de 7,361 milliards d'euros.

Le groupe, dont les résultats sont proches des attentes du consensus établi par Dow Jones Newswires, a par ailleurs atteint l'objectif de croissance du bénéfice net par action qu'il s'était fixé (environ 11%), avec une croissance du BPA de 18,2% à données publiées et de 13,1% à taux de change constants, a-t-il précisé.

Hors l'éventuel lancement d'un générique du Lovenox aux Etats-Unis au cours de l'année, il anticipe pour 2010 une croissance de son BPA de 2 à 5% à taux de change constants.

M. Viehbacher a par ailleurs confirmé l'objectif du groupe de générer d'ici 2013 deux milliards d'euros d'économies par rapport à 2008. En 2009, le groupe doit avoir généré quelque 480 millions d'euros d'économies.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés