La pénurie de main-d'oeuvre menace la croissance (FEB)

L'économie belge ne rééditera pas sa performance de 2006, selon la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) qui a présenté jeudi son enquête semestrielle de conjoncture. La FEB prévoit une croissance du PIB de 2,5 pc pour 2007, un pourcentage qui reste au-dessus du potentiel de croissance de l'économie belge.

(BELGA) L'économie belge ne rééditera pas sa performance de 2006, selon la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) qui a présenté jeudi son enquête semestrielle de conjoncture. La FEB prévoit une croissance du PIB de 2,5 pc pour 2007, un pourcentage qui reste au-dessus du potentiel de croissance de l'économie belge.

Parmi les menaces qui pèsent sur la croissance, l'enquête conjoncturelle pointe les pénuries sur le marché du travail.

L'ensemble des secteurs économiques font actuellement face à des tensions sur le marché du travail et 80 pc des secteurs s'attendent à ce que la situation s'aggrave dans les six prochains mois.

La FEB plaide notamment pour de nouvelles réformes du marché du travail, sous la forme d'un second pacte de génération, et pour la poursuite de l'activation des demandeurs d'emploi. En 2006, l'économie belge a connu une croissance record de 3 pc, créant au passage près de 46.000 emplois.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés