La zone euro envisage des prêts bilatéraux à la Grèce

Si le traité européen interdit à la Banque centrale européenne (BCE) de prêter des fonds aux Etats, il est toutefois possible pour des pays européens d'apporter une aide financière à un partenaire. D'où l'idée de prêts bilatéraux pour venir en aide à la Grèce.

(afp) - Les pays de la zone euro se sont mis d'accord sur les grandes lignes des modalités d'aide financière à la Grèce en cas de besoin, qui pourraient inclure des prêts coordonnés, a annoncé jeudi le chef de file de leurs ministres des Finances, Jean-Claude Juncker.

"Dans le cas où nous aurions besoin de mener une action coordonnée, nous savons quel instrument nous devrons utiliser", a-t-il encore dit, précisant que ce sujet "n'avait pas été discuté" avec l'ensemble des pays de l'UE, mais que la discussion avait été "limitée à l'Eurogroupe".

 

L'idée de prêts bilatéraux "ne se situe pas en dehors de la zone de réalité", a-t-il dit, précisant qu'il "faudra qu'entre nous nous fixions le montant que doivent mettre à disposition les uns et les autres".

Le traité européen interdit à la Banque centrale européenne (BCE) de prêter des fonds aux Etats. Mais il est toujours possible pour des pays européens d'apporter, individuellement ou collectivement, une aide financière à un partenaire.

En revanche, M. Juncker a indiqué qu'une action "coordonnée" de la zone euro exclurait un "instrument européen" comme des euro-obligations, emprunts lancés en commun par plusieurs pays, pour lequel M. Juncker avait plaidé fin 2008.

"Cette idée ne fut pas retenue à l'époque. Si elle avait été retenue à l'époque, nous disposerions de cet instrument communautaire. Mais inventer du jour au lendemain un instrument de ce type alors que nous avons besoin d'une action déterminée et coordonnée au niveau de l'Eurogroupe me paraît être une mauvaise solution", a-t-il ajouté.

M. Juncker a par ailleurs indiqué que les pays de la zone euro "excluaient tout à fait tout recours à une aide financière qui émanerait du Fonds monétaire international".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés