Le brut atteint son plus haut depuis 7 mois

Le pétrole Brent a atteint son plus haut niveau depuis sept mois vendredi à Londres, à 69,59 dollars le baril, dopé par le déclin des stocks d'essence aux Etats-Unis, et alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a jugé insuffisante la production de l'Opep.

(afp) Vers 12H45, à Londres, le Brent pour livraison en mai (dernier jour de contrat) progressait de 32 cents à 69,04 dollars, après un pic à 69,59 dollars, son plus haut niveau depuis le 1er septembre. A New York, le baril de "light sweet crude" gagnait 9 cents à 63,94 dollars sur l'échéance de mai. "Les cours grimpent grâce au rapport mensuel de l'AIE, qui a révélé que l'offre du marché était beaucoup plus limitée qu'auparavant, et qu'il faudra que l'Opep augmente sa production pour répondre à la vigueur de la demande mondiale", a indiqué Simon Wardell, analyste du cabinet Global Insight.

Dans son rapport publié jeudi, l'AIE a estimé que la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) demeurait "insuffisante" pour faire face à la baisse continue des stocks et à la demande croissante. Les stocks de pétrole des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sont en repli de 49,6 millions de barils sur un an, a précisé l'AIE. "Le principal problème, ce n'est pas le niveau des stocks de brut mais bel et bien le déclin des stocks d'essence américains, provoqué par le fonctionnement ralenti des raffineries" suite à divers incidents, ont pour leur part estimé Andreï Kryuchenkov et Michael Davies de la maison de courtage Sucden.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés