Publicité

Le brut au dessus de 70 dollars le baril à New York

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en août a grimpé jusqu'à 70,09 dollars, pour la première fois depuis le 1er septembre 2006, tiré par les inquiétudes concernant l'approvisionnement en essence des Etats-Unis cet été.

(afp) Le prix du baril de pétrole brut a dépassé jeudi les 70 dollars sur le New York Mercantile Exchange, pour la première fois depuis le 1er septembre 2006, tiré par les inquiétudes concernant l'approvisionnement en essence des Etats-Unis cet été.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en août a grimpé jusqu'à 70,09 dollars. Vers 16h05, il prenait 78 cents à 69,75 dollars.

Pour sa part, le Brent londonien progressait de 13 cents à 70,66 dollars.

Les cours avaient commencé à grimper mercredi après la publication du rapport du département américain de l'Energie (DoE) qui a fait état d'un recul inattendu, de 700.000 barils, des réserves américaines d'essence la semaine passée.

"C'est pour l'essentiel juste l'extension des gains enregistrés hier (mercredi)", a commenté Bark Melek, analyste de BMO Capital Markets.

Cette baisse des stocks d'essence constitue le "premier recul depuis avril", a rappelé M. Melek.

Les marchés surveillent avec inquiétude le niveau des stocks d'essence, alors que la saison estivale de haute consommation de carburant bat son plein aux Etats-Unis.

A 202,6 millions de barils, le niveau des stocks d'essence est inférieur de 5,5% à celui de 2006 à la même période, tandis que la demande d'essence est elle en hausse de 1,4% sur un an.

"Je pense que les cours vont monter significativement au-dessus de 70 dollars pour le brut américain. Les prix de l'essence devraient atteindre des records quand l'été va devenir plus chaud et que les gens vont commencer à prendre des vacances et donc à davantage se déplacer en voiture", a ajouté l'analyste.

Photo Bloomberg

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés